Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Le Sacré-Coeur de Blanc-Misseron

la statue du Christ tout en haut du clocher de l'église menace de tomber et fait l'objet de l'attention de spécialistes

le Mercredi 11 août 2010

 

 

Nouvelle image (2) Nouvelle image (2)  © PD

 

 

 

Ce mercredi 11 août, des alpinistes spécialisés dans les travaux difficiles, ont démonté et descendu  la statue du Christ dédiée au Sacré-Cœur de Jésus, qui trône depuis un siècle au sommet du clocher de l'église de Blanc-Misseron à Quiévrechain, et qui était susceptible de s'effondrer à tout moment : travail extrêmement difficile et délicat, vu la taille et le poids de cette statue.

L'église du Sacré-Cœur, a été construite en 1894 grâce à des dons privés, puis elle a été vendue en 1919 à la compagnie des mines de Crespin. En 1946, après la nationalisation des mines, l'église a appartenu aux houillères nationales qui, elles-mêmes, l'ont cédée au diocèse de Cambrai.

Récemment des travaux de mise aux normes et d'aménagement ont été entrepris par le diocèse pour que cette belle église si chère aux habitants de Blanc-Misseron, puisse continuer à les recevoir et à servir pour les grandes occasions, les baptêmes, les mariages, les funérailles ; travaux devenus opportuns et urgents puisque l'église Saint-Martin à Quiévrechain, appartenant à la commune, va bientôt être fermée pendant une longue période pour permettre sa restauration complète.

L'église de Blanc-Misseron et surtout son clocher ont été fortement dégradés par les ans, par les intempéries, mais aussi par … les pigeons qui ont, depuis longtemps, élu domicile dans toutes les anfractuosités de l'édifice. C'est pour cela que le diocèse a dû faire appel à des entreprises spécialisées dans le traitement des nuisibles et à des alpinistes habitués aux travaux difficiles pour poser des filets protecteurs tout autour du clocher.

Le 19 septembre prochain, lors des journées du patrimoine, l'église sera ouverte et vous pourrez y découvrir ses diverses curiosités ainsi que son histoire. Son magnifique harmonium est en voie de restauration et ceux qui ont envie d'en jouer seront les bienvenus. Elle accueillera aussi une exposition sur l'art religieux.

                                                                                                          Philippe Dekoker

Article publié par philippe dekoker • Publié Mercredi 11 août 2010 • 3165 visites

Haut de page