Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Si t’as pas d’bons yeux .....

Une rencontre pas comme les autres mais si riche d'enseignement !

SAULTAIN     Si t’as pas d’bons yeux, tu ne verras rien d’tout ça !

 

 

 

 

Dans notre société superficielle, dans ce monde TGV marqué par la perte de sens des hommes, des femmes, des jeunes, chrétiens ou non par leurs métiers, leurs engagements dans des associations, agissent pour le bien de chacun en surmontant leurs « différences ».

Pourquoi ne pas nous retrouver pour nous dire ce qui nous habite, nous motive et nous aide à avancer ?

Tel a été le défi lancé par une équipe de chrétiens à ceux et celles qu’ils rencontrent de manière régulière dans leurs engagements. Pari réussi. Un soixantaine d’adultes, et parmi eux, quelques jeunes couples ont répondu à l’invitation.

Nous nous sommes retrouvés à la salle des fêtes de Saultain autour de questions qui traversent notre société :l’Art, la Santé, la Citoyenneté, l’Environnement, les Droits de l’Homme, l’Homme au travail ..

Les « Déliredays », un club de l’Action Catholique des Enfants a apporté un souffle de jeunesse avec sa responsable ret quelques mamans.

Un mur d’expression leur a permis de dire leurs espoirs, leurs préoccupations, : entre autres, le problème des enfants soldats qu’ils avaient abordé à l’école. Des jeux divers et du maquillage ont répondu aussi a leur besoin de fête. Comme le disait Jean-Marc dans sa synthèse, il importe de travailler à la manière de Jésus qui fait équipe, qui regarde les gens tels qu’ils sont, qui entre en relation, remet la personne debout et qui envoie vivre l’aventure humaine ».

La page d’évangile proclamée renforçait cette conviction : « ce que vous faites au plus petit, c’est à moi que vous le faites ». Une fleur nous avait été remise à l’arrivée, nous y avons écrit chacun ce qui nous tenait à cœur… mais nous sommes rentrés chez nous avec une autre fleur, porteuse d’un mot de quelqu’un d’autre, peut-être de celui ou celle avec qui nous avons partagé…

Cette initiative  d’une église au service de l’Homme a permis à chacun de recevoir et de donner les germes d’espérance qui nous portent.

« Si t’as pas d’bons yeux, tu n’verras rien d’tout ça » une chanson que nous avons reprise en cœur mais surtout une conviction qui nous fait vivre..

 

C Derville et  D Ratajski

Article publié par Dominique Berteaux • Publié Samedi 06 mars 2010 • 3058 visites

Haut de page